Skip to content
Manger

Beatrix : dealer de douceurs depuis 1930.

Au cœur de l’Ardèche, dans le village de Vals-les-Bains, on sait faire du bien à son corps. Célèbre pour ses thermes et son eau gazeuse, le village abrite également une famille qui distribue de la gourmandise été comme hiver.
Laure, Pierre et Guillaume Cerdini sont la 4e génération d’une famille de glaciers italiens venus s’installer en Ardèche à l’entre deux guerres. Angiolo, l’arrière grand-père, suit le commandant Biondi qu’il a connu pendant
la première guerre mondiale. A l’époque c’est la communauté italienne qui tient la plupart des commerces de Vals-les-Bains. Angiolo et son supérieur y possèdent différentes activités. A l’aube de la seconde guerre mondiale, le général repart au front et laisse ses commerces à l’arrière grand-père Cerdini. Passionné de glace, c’est à cette activité qu’il consacre ses vieux jours avant de la transmettre à ses descendants, et ainsi de suite.

Depuis la retraite (en 2020) des parents, c’est donc la nouvelle génération qui a pris les manettes du glacier. Chez Beatrix on fait de la glace fraîche. Autrement dit une glace qui sera consommée dans un délai de quelques jours (alors qu’une glace industrielle peut être conservée 2 ans). « On ne fait pas de stockage, on produit en flux tendu, quand les fruits arrivent, on les dénoyaute, on les met en poche et on les congèle pour la production à venir. Ça veut dire que l’hiver on ne produit pas » m’explique Pierre. En effet quand arrive le froid de l’hiver (ardéchois qui plus est), et que les amoureux de glace deviennent rares, les glaciers se concentrent sur la transformation des fruits de saison pour l’année à venir « on travaille surtout les agrumes, on fait des jus qui nous serviront la saison d’après ».


Vous l’aurez compris, Chez Beatrix on aime le bon produit. C’est ce qui pousse Pierre à un sourcing très précis et un réseau de producteurs locaux (sauf pour les agrumes) avec qui il travaille en direct. « Chez nous la glace à la fraise aura un goût différent tout au long de l’année ».
D’ailleurs cette volonté d’offrir une fraîcheur optimale oblige la famille à limiter son développement et son nombre de points de vente. Les boutiques Beatrix se comptent au nombre de deux, une à Vallon-Pont-d’Arc et donc, une à Vals-les-Bains. Une bonne raison de venir faire un tour dans le coin soit dit en passant. Mais non content de produire des glaces d’exception, la famille trempe aussi dans la chocolaterie. Si Pierre et Laura sont aux commandes du glacier, le grand frère, Guillaume, se consacre lui à son activité favorite.
« Moi j’ai toujours voulu faire de la glace, puis en fait quand j’ai commencé à bosser le chocolat je me suis passionné pour ça. C’est un travail qui demande de la précision et de la rigueur, ça me plait ».

 

C’est ainsi qu’après être passé chez Valrhona ou chez le MOF ardéchois Joel Patouillard, l’aîné de la famille décide d’ouvrir sa chocolaterie. « Je me suis installé ici à mon compte à 27 ans ». Pour trouver le local, il ne va pas chercher bien loin, il sera le voisin du glacier familial. « Cette proximité nous permet une véritable synergie. » Car grâce à tout l’outillage nécessaire à la chocolaterie, la fratrie peut également aller toujours plus loin dans la création de glace. « On peut par exemple faire tous nos pralinés maisons ! On a aussi acheté une espèce de meule qui nous permet de faire des pâtes de pistaches ou des pâtes de noix, ce qui nous permet d’aller encore plus loin dans notre recherche de goût ». L’amour du produit, toujours ! Aussi, maintenant vous le savez, il sera bien difficile de ne pas se laisser tenter par quelques douceurs lors de votre prochain passage aux alentours de Vals-les-Bains.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Aucun commentaire n'est posté pour le moment. Vous pourriez ajouter le votre ?


Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

derniers articles

Tourisme Provençal, les bonnes adresses de Kookabarra
Tous les chemins mènent à Come a Roma
Smoothie Bowl, pour un petit-déjeuner sain et gourmand
5 outils pour diminuer le stress